01/05/2008

Les corps...

jeux-de-plage
Par delà les montagnes

au-delà de l'horizon

deux empreintes

sur le sable mouillé

souffle le vent

chauffe la terre

loin du bruit

et de la fureur du temps

puis comme le va et vient

des vagues épousant les rochers

les corps enlaçés ruisselant

par l'écume perlée sur le rivage

se fondent dans la nuit

bouge l'océan

siffle le vent

douces sont les mains

sur la peau lascive

et sous une pluie d'étoile

dans la chaleur de la nuit

sur une plage endormie

les corps luisants de mille feux

chantent le vent

s'ouvrent à l'océan

loin des bruits

et de la fureur du temps...

11:29 Écrit par Marielo dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Le premier jour du mois de mai on ne peut oublier d'offrir un brin de muguet aux ami(e)s des blogs. C'est avec plaisir que je t'en offre un et même s'il est virtuel il est toujours porte bonheur. Bizz

Écrit par : jice | 01/05/2008

Les commentaires sont fermés.